Recherche

Mon kombucha contient-il de l’alcool ?

Le kombucha est un peu sucré, un peu aigre, mais est-il aussi un peu alcoolisé ? Cette boisson à base de thé fermenté, qui a explosé sur le marché nord-américain au cours des dernières années, est connue pour contenir une certaine quantité d’alcool en raison de sa méthode de production. Mais quelle quantité d’alcool absorbez-vous réellement par portion, et quel effet a-t-il sur votre organisme, le cas échéant ? Pour en savoir plus sur la quantité d’alcool contenue dans le kombucha, lisez la suite. 

D'OÙ VIENT L'ALCOOL ?

Le kombucha est consommé depuis longtemps comme une boisson santé, soit depuis environ 220 av. J.-C. La boisson provient du nord-est de la Chine (Mandchourie) où il était considéré comme un élixir aux propriétés curatives. Toutefois, on n'associe généralement pas santé et alcool, alors comment l'alcool entre-t-il en jeu ? Comme la bière et le vin, le kombucha est un produit fermenté. Un SCOBY (une culture symbiotique de bactéries et de levures en forme de disque) est placé dans un mélange de thé sucré et laissé à fermenter à température ambiante pendant quelques semaines (ou mois, pour le kombucha de Gutsy). Pendant la fermentation, le sucre est décomposé en alcool et en dioxyde de carbone. Le kombucha est ensuite mis en bouteille pour contenir le CO2 libéré et créer une gazéification, vous donnant les délicates bulles qui contribuent à rendre cette boisson si rafraîchissante. Ensuite, le kombucha embouteillé est placé dans un endroit réfrigéré pour ralentir les processus de gazéification et de fermentation (c'est pourquoi vous trouverez toujours notre kombucha dans la caisse froide du magasin). 

En 2010, le U.S. Alcohol and Tobacco Tax and Trade Bureau a effectué des tests sur diverses marques commerciales de kombucha et a constaté qu'elles pouvaient contenir entre 0,5 % et 2,5 % d'alcool par volume (ABV). L'incohérence et la variance de la teneur en alcool ont inquiété l'industrie et les consommateurs. Certains magasins ont commencé à carter ceux qui achetaient du kombucha, et la chaîne d'épicerie Whole Foods a retiré certaines de ces boissons de ses étagères. La loi américaine stipule que le kombucha ayant une teneur en alcool de 0,5 % ou plus doit être réglementé comme une boisson alcoolisée. Au Canada, ce taux est de 1,1 %. Bien que notre kombucha contient des traces d'alcool, sa teneur en alcool ne devrait pas vous inquiéter, car elle est loin d'être suffisante pour vous rendre pompette ou pour avoir un effet sur votre santé.   

QU'EN EST-IL DU KOMBUCHA ALCOOLISÉ?

Alors que les organismes de réglementation fédéraux ont obligé aux producteurs de kombucha une teneur en alcool standardisée, une nouvelle branche de l’industrie commençait à se développer : le kombucha alcoolisé. Il a gagné en popularité, étant rapidement perçu comme une alternative saine au cidre ou à la bière. Certaines marques ont commencé à vendre du kombucha avec une teneur en alcool allant de 3,2 à 8 %. Et en juin 2018, de grandes entreprises de bière, comme Molson Coors et Boston Beer (qui possède Sam Adams), ont commencé à acheter de plus petites entreprises de kombucha pour faire leur entrée dans le jeu. Cependant, une grande partie de la rhétorique autour du kombucha alcoolisé sain est trompeuse pour une raison simple : les probiotiques n’aiment pas l’alcool. L’alcool tue essentiellement toutes les bactéries saines qui font du kombucha une aide à la santé intestinale. Ainsi, bien que vous puissiez absolument apprécier le même bon goût dans un kombucha alcoolisé que dans une version non alcoolisée, vous devriez vous méfier des entreprises qui font des affirmations sur la santé.

Bien que l'alcool soit présent dans le kombucha commercial, la quantité est suffisamment négligeable pour qu'il soit considéré comme une boisson non alcoolisée, et vous ne ressentirez aucun de ses effets. Et même si le kombucha alcoolisé peut faire changement d'une bière au 5 à 7, vous ne bénéficierez malheureusement pas des propriétés pour la santé de cette boisson aigre-douce . Pour en savoir plus sur les effets de nos probiotiques sur votre santé intestinale, consultez notre article de blog.

Recherche

FR