Recherche

L'importance d'une bonne santé intestinale pour le cerveau

Saviez-vous que votre intestin est l’épicentre de votre santé physique et mentale ?

Avez-vous déjà eu l'estomac noué face à une situation stressante ou des papillons au ventre en présence d'une personne qui vous plaît ? Ce n'est pas une coïncidence. Le cerveau et le système digestif sont intimement liés. Les chercheurs s'intéressent de plus en plus au lien entre le cerveau et la santé intestinale, car ils constatent qu'il est beaucoup plus fort qu'on ne le pensait.  En cette semaine de sensibilisation aux maladies mentales, il nous semblait important de vous faire découvrir à quel point le cerveau et l'intestin sont étroitement liés! 

QUEL LIEN EXISTE-IL ENTRE LE CERVEAU ET L'INTESTIN ?

Vous avez peut-être remarqué que vous perdez complètement l'appétit lorsque vous vous sentez anxieux ou même que vous éprouvez des problèmes intestinaux lors de grands bouleversements émotionnels. Ces symptômes, parmi bien d'autres, relèvent la relation entre le cerveau et l’intestin. Dans une situation de stress, le système nerveux énergétique, c'est-à-dire le système nerveux du système digestif, libère des neurotransmetteurs dans le corps pour envoyer des signaux au cerveau. Celui-ci réagit en ralentissant ou en arrêtant la digestion du corps pour que notre énergie se concentre uniquement sur la situation en question. La relation entre le cerveau et l’intestin est donc inévitable. 
 

COMMENT VOTRE SANTÉ INTESTINALE PEUT AVOIR DES BIENFAITS SUR LE FONCTIONNEMENT DE VOTRE CERVEAU ET LA RÉGULATION DE VOS ÉMOTIONS ?

Le système digestif est responsable non seulement des fonctions digestives de l'organisme, mais aussi d'une multitude de réponses physiologiques et de communications avec le cerveau qui affectent notre physique, notre humeur et même des fonctions neurologiques comme la mémoire. On ne l'appelle pas le deuxième cerveau pour rien. La quantité de communication entre le cerveau et l'intestin montre à quel point les deux sont étroitement liés. C'est aussi la raison pour laquelle des interventions psychologiques comme la thérapie cognitivo-comportementale (TCC) peuvent aider à soulager les symptômes de maladies digestives comme le syndrome du côlon irritable. 

La modification du microbiome, donc favoriser une bonne santé intestinale, peut avoir un impact direct sur la régulation de nos émotions et de notre cerveau. Par exemple, la modification de votre microbiome peut avoir un impact positif sur des troubles de l'humeur, comme l'anxiété et la dépression, ainsi que l'autisme et la schizophrénie. 

Des études menées ont démontré qu’environ 65 % des patients atteints de la maladie de Parkinson présentent des symptômes liés à un dysfonctionnement gastro-intestinal, comme la bave, les difficultés à avaler, les nausées, les vomissements, les ballonnements et la constipation. Suite à cette affirmation, des études menées au cours de la dernière décennie ont en effet montré un lien entre l'atténuation des symptômes de la maladie de Parkinson et un microbiome sain. La modification et l’amélioration de votre microbiome peut donc avoir un grand impact sur votre vie. 

Même si nous ne savons pas encore dans quelle mesure un régime alimentaire riche en vitamines, en nutriments et en probiotiques peut améliorer votre santé globale, il est évident qu'une augmentation de votre consommation d'aliments fermentés, comme nos kombuchas Gutsy, peut avoir un incident positif sur votre vie! 

Recherche

FR